Vous êtes sur le point de quitter le site Web de Femibion ​​et sera redirigé vers un site web fournisseur / partenaire externe. Voulez vous procéder?

FEMIBION has developed supplements for the special phases of pregnancy, from before conceiving to the end of breastfeeding. FEMIBION food supplements provide well chosen nutrients that, used as a complement to a balanced and varied diet, can support the mom and the baby during this special and exciting time.

FEMIBION has developed supplements for the special phases of pregnancy, from before conceiving to the end of breastfeeding.  FEMIBION food supplements provide well chosen nutrients that, used as a complement to a balanced and varied diet, can support the mom and the baby during this special and exciting time.

Questions courantes

Que puis-je faire pour préparer mon corps à la grossesse ?

La recherche montre que l'état physique et mental d'une mère, son mode de vie et son alimentation, peuvent avoir des répercussions profondes sur le développement de son bébé. C'est pourquoi, avant de concevoir un enfant, il est crucial que vous veilliez à être en bonne santé, à avoir un mode de vie sain, et un régime alimentaire équilibré. Voici quelques conseils pour bien préparer votre corps :

  • Dites à votre médecin que vous envisagez d'avoir un enfant.
  • Si vous fumez, il est important d'arrêter.
  • Réduisez votre consommation d'alcool.
  • Veillez à conserver votre poids idéal en ayant une alimentation équilibrée
  • Bougez régulièrement
  • Prenez rendez-vous chez votre dentiste.
  • Évitez, autant que possible, les substances polluantes présentes dans l'environnement.
  • Si vous êtes inquiète en raison de maladies héréditaires présentes dans votre famille, parlez-en à votre généraliste.

En outre, il est important de commencer à prendre des compléments alimentaires à base d'acide folique/de folates – tels qu'Omnibionta® Pronatal Metafolin®1 – en complément d'une alimentation variée et équilibrée, pour préparer votre corps à une éventuelle grossesse en accroissant votre taux de folates. Prendre un complément à base d'acide folique avant de tomber enceinte peut vous aider, dès le départ, à atteindre le taux de folates dont vous avez besoin.

À noter : si vous souffrez d'un problème médical particulier – si, par exemple, vous prenez des médicaments pour soigner votre épilepsie – consultez votre médecin car vous devrez peut-être accroître votre apport quotidien en acide folique.

1 La prise de compléments alimentaires à base d'acide folique permet d'augmenter le taux de folates chez la mère. Chez la femme enceinte, un taux de folates insuffisant constitue un des facteurs de risque susceptibles d'entraîner des anomalies du tube neural chez le fœtus en développement. Nous recommandons donc aux femmes de prendre une dose de 400 µg d'acide folique supplémentaire, chaque jour, pendant une période allant d'un mois avant la conception jusqu'à trois mois après. La corrélation entre le facteur de risque que constitue un taux de folates insuffisant, chez la mère, et les anomalies du tube neural, a été scientifiquement démontrée. En dehors de cela, d'autres facteurs (des facteurs héréditaires, par exemple) peuvent aussi accroître les risques d'anomalies du tube neural.

 

Que puis-je faire pour préparer mon corps à la grossesse ? Quels sont les jours où la fécondité est optimale ?

Il existe de nombreuses façons de découvrir à quel moment vous ovulez chaque mois. Une femme sur cinq ressent une légère douleur au moment de l'ovulation ; alors si vous faites partie de celles-ci, notez la date chaque mois et essayez d'avoir des relations sexuelles quelques jours avant. Techniquement parlant, il est possible de concevoir un enfant environ deux jours avant l'ovulation et un jour après. Étant donné qu'on ne connaît généralement pas à l'avance le moment exact de l'ovulation, la période qui s'étend du 9e au 15e jour du cycle menstruel d'une femme (d'une durée normale de 28 jours) est considérée comme « féconde ». Veillez à avoir des relations sexuelles non protégées au cours de cette période, car c'est à ce moment-là que vous avez le plus de chances de concevoir. Si vous et votre partenaire êtes en bonne santé et ne souffrez pas de stérilité, vous avez 15 à 25 % de chances de concevoir. Nous vous invitons à consulter nos infographies  pour en savoir plus sur les jours de fécondité optimale, et à utiliser le calendrier des phases de fécondité  pour vous aider au suivi.

Puis-je tomber enceinte immédiatement après avoir arrêté la pilule ?

Du point de vue médical, c'est possible. Neuf femmes sur dix reprennent un cycle normal après un délai d'environ deux semaines ; cependant, l'ovulation peut reprendre après un délai plus long. Alors, n'oubliez pas de commencer à prendre un complément à base d'acide folique/de folates au moins 1 mois avant la date prévue de début de grossesse.* Si vous n'avez toujours pas vos règles dans un délai de trois ou quatre mois après l'arrêt de la pilule, il est important de consulter votre médecin pour écarter tout problème médical sous-jacent.* La prise de compléments alimentaires à base d'acide folique permet d'augmenter le taux de folates chez la mère. Chez la femme enceinte, un taux de folates insuffisant constitue un des facteurs de risque susceptibles d'entraîner des anomalies du tube neural chez le fœtus en développement. Nous recommandons donc aux femmes de prendre une dose de 400 µg d'acide folique supplémentaire, chaque jour, pendant une période allant d'un mois avant la conception jusqu'à trois mois après. La corrélation entre le facteur de risque que constitue un taux de folates insuffisant, chez la mère, et les anomalies du tube neural, a été scientifiquement démontrée. En dehors de cela, d'autres facteurs (des facteurs héréditaires, par exemple) peuvent aussi accroître les risques d'anomalies du tube neural.

En quoi le régime alimentaire est-il important lorsqu'on envisage une grossesse ?

Tout d'abord, sachez que, pour concevoir, il est crucial d'avoir un régime alimentaire équilibré et une vie saine. Au cours de cette période, vous devrez tout particulièrement veiller à bénéficier, de manière générale, d'un apport adéquat en nutriments.

La recherche montre que les femmes en âge de procréer n'ingèrent pas toujours la dose quotidienne recommandée de certains nutriments comme le fer1 ou l’acide folique2. Pour en savoir plus sur les aliments que vous devriez consommer, consultez notre article « Comment me nourrir au mieux pour bien préparer ma grossesse ? ».

 

 

1 https://www.betterhealth.vic.gov.au/health/healthyliving/pregnancy-and-diet

 

 

2 http://womenshealth.gov/publications/our-publications/fact-sheet/folic-acid.html#c

 

 

Quand dois-je commencer à prendre des compléments à base d'acide folique/de folates ?

Il est important que vous preniez bien soin de bénéficier d'un apport adéquat en acide folique/folates, ce avant même d'être enceinte. Les aliments contenant des légumes verts à feuilles, de la levure, et des céréales complètes sont les principales sources de folates. Cependant, même si certains aliments contiennent des folates, nous vous recommandons de commencer à prendre des compléments alimentaires à base d'acide folique/de folates[1] (400 µg/jour) au moins un mois avant la conception, en complément d'un régime alimentaire varié et équilibré, et d'une vie saine. 

Pourquoi le premier trimestre de la grossesse est-il si crucial ?

Tous les organes de votre bébé apparaissent au cours des 12 premières semaines. Après cette période, le futur bébé est pour ainsi dire formé mais il doit désormais se développer. C'est pourquoi au cours de la période allant du 15e au 55e jour après la conception, le futur bébé est particulièrement exposé à d'éventuelles lésions. À partir du moment où l'embryon s'est implanté dans votre utérus, l'organisme du bébé est relié au vôtre par le biais du placenta. Il y a des substances nocives, telles que les drogues, la nicotine, les médicaments, et l'alcool qui peuvent malgré tout traverser cette barrière et perturber le développement normal des organes du bébé. Et cela peut, malheureusement, entraîner des anomalies physiques, voire une fausse-couche. C'est pourquoi il est crucial d'éviter les substances nocives pendant toute la durée de la grossesse, et ce jusqu'à ce que vous arrêtiez d'allaiter.

Même l'odeur de mon parfum préféré me donne la nausée ! Comment cela se fait-il ?

Les hormones liées à la grossesse accentuent votre odorat, vous aurez donc peut-être l'impression que votre nez est particulièrement sensible au cours de premières semaines. Les odeurs désagréables peuvent déclencher des nausées, mais même celles que vous aimiez auparavant, comme votre parfum préféré, vous paraîtront peut-être soudainement infectes.

Cependant, on suppose que cette sensibilité exacerbée du goût et de l'odorat est une façon pour l'organisme d'aider les femmes enceintes à se tenir éloignées des substances qui pourraient nuire au bébé. Les aliments avariés, par exemple, sentiront très mauvais, tandis que l'odeur du café, du vin, de la bière et des cigarettes sera insoutenable. Certes, c'est ennuyeux, mais, si on réfléchit bien, c'est plutôt une bonne chose !

J'ai tendance à pleurer pour un rien ces temps-ci. Est-ce normal ?

Oui ! Tout à fait. Les sautes d'humeur sont un des effets secondaires de la grossesse, à cause de tout cet afflux d'hormones qui assaille votre organisme. Vous êtes aux anges à l'idée de tenir votre nourrisson dans vos bras et, l'instant d'après, vous vous mettez à sangloter parce que vous ne trouvez pas les clefs de la voiture ! Cela peut quelque peu perturber votre entourage : expliquez-leur que vous êtes à fleur de peau ces temps-ci, ils comprendront. Le manque de sommeil peut lui aussi avoir des répercussions sur l'humeur, alors tâchez de dormir au moins huit heures par nuit, et faites la sieste quand vous pouvez

Au moment de l'échographie, saurai-je si c'est un garçon ou une fille ?

Si vous souhaitez connaître le sexe de votre enfant, cela sera possible à partir de l'échographie du deuxième trimestre. Ceci dit, il arrive qu'on n'arrive pas à le déterminer à l'image. Déterminer le sexe du bébé peut s'avérer difficile s'il n'est pas de face ou s'il remue trop.

Puis-je prendre des compléments à base d'acide folique pendant plus de 3 mois ?

Bien sûr, vous pouvez prendre des compléments à base d'acide folique/de folates pendant plus de 3 mois, car l'acide folique/les folates sont également utiles à des fonctions organiques liées à la grossesse, au-delà du 1er trimestre. Nous savons qu'au cours du premier trimestre de la grossesse, le taux de folates ou l'apport en acide folique doit être adéquat car cela joue un rôle dans le développement du tube neural du bébé.1 Passées les 12 premières semaines, les organes de votre bébé sont formés. Cependant, vos besoins en folates resteront élevés jusqu'à la fin de la grossesse et tant que vous allaiterez. Il peut donc s'avérer utile de continuer à prendre, pendant cette période, des compléments à base d'acide folique en plus d'un régime alimentaire varié et équilibré. Les folates contribuent à la croissance des tissus maternels, notamment le placenta, à la formation normale du sang, et à la division cellulaire.

J'ai une folle envie d'aliments salés. Existe-t-il une alternative saine ?

Si vous avez des envies irrépressibles de chips ou de popcorn salés, ne vous affolez pas. Cependant, plutôt que d'ingurgiter des chips très salées, rabattez-vous sur d'autres aliments pour avoir votre « dose » de sel : les anchois et les cornichons contiennent tous de bonnes quantités de sodium.

Mes envies de nourriture sont tellement fortes, j'ai peur de prendre trop de poids !

Vous n'êtes pas la seule à avoir ce problème, vous devez essayer de ne pas trop manger.  Malheureusement, non seulement les aliments sucrés ne rassasient pas, mais en plus ils entraînent une hausse du taux de sucre dans le sang, entraînant la libération de plus d'insuline puis une forte baisse d'énergie peu après. La solution consiste à conserver des taux de sucres aussi stables que possible, en évitant les glucides raffinés (plats lourds, aliments sucrés). Le pain complet, le riz complet et les pâtes complètes, contiennent des glucides complexes. Ils représentent donc de bonnes options à envisager. Si vous ne pouvez pas vous passer de sucreries, mieux vaut prendre, par exemple, un smoothie à la fraise (avec lait, banane, avocat et fraises), une poignée de fruits secs, ou un bol de yaourt à la grecque avec une touche de miel. Manger peu et souvent peu également contribuer à stabiliser votre taux de sucre dans le sang, ce qui peut également vous permettre d'échapper aux nausées matinales.

Je ne mange pas de laitages. Comment m'assurer que j'ingère assez de calcium ?

Les produits laitiers, tels que le lait ou le yaourt, constituent un apport direct en calcium (ainsi qu'en protéines et en vitamine B12), mais on en trouve aussi ailleurs. Un certain nombre delégumes en contiennent de bonnes quantités : le chou frisé, le fenouil et les épinards, par exemple. Les oléagineux (par ex. : noisettes, pistaches) et les graines (par ex. : de pavot ou de sésame) constituent également une bonne source de calcium ; vous pouvez aussi boire de l'eau minérale riche en calcium pour vous aider à bénéficier de l'apport quotidien recommandé.

Le régime végétarien peut-il s'avérer dangereux pendant la grossesse ?

Cela ne pose aucun problème si votre régime alimentaire n'inclut aucune viande mais contient des protéines animales telles que celles issues des œufs ou des produits laitiers (et du poisson si vous êtes pescétarienne). Cependant, il serait utile que vous preniez des compléments alimentaires riches en vitamines et minéraux pour bénéficier d'un apport quotidien adéquat en minéraux essentiels tels que le fer, l'iode, le zinc et le calcium, car vous risqueriez d'en manquer en cas de régime végétarien. Le régime végétalien (sans aucun produit d'origine animale) est déconseillé pendant la grossesse, car l'organisme pâtit alors d'une carence en vitamine B12, une substance qu'on trouve uniquement dans les aliments d'origine animale. Les végétaliens risquent également de souffrir d'une carence en vitamine D, en fer et en calcium car il leur est très difficile de bénéficier des apports nutritionnels adéquats

Pourquoi les soins dentaires sont-ils si importants pendant la grossesse ?

Les saignements gingivaux sont plus fréquents pendant la grossesse, à cause de l'activité hormonale accrue et d'un apport accru de sang vers les gencives. Malheureusement, cela accroît le risque de voir apparaître une maladie des gencives (la gingivite). Non seulement cela a des répercussions sur vos dents, mais il apparaît de plus en plus clairement que cette pathologie est associée à un risque accru de fausse-couche. Tout cela signifie qu'il est encore plus crucial de prendre soin de vos dents et de vos gencives pendant la grossesse.

En plus d'éviter les sucreries, il est important que vous vous brossiez les dents après chaque repas (au moins trois fois par jour, pendant deux minutes à chaque fois). Si vous ne pouvez pas vous brosser les dents juste après un repas, vous pouvez, à la place, mâcher un chewing-gum sans sucre.

Les chewing-gums sans sucre contribuent à neutraliser les acides et donc la plaque dentaire. Les effets bénéfiques sont obtenus en mâchant la gomme pendant au moins 20 minutes, juste après avoir pris un repas ou une boisson. Il est toujours important que vous ayez un régime alimentaire varié et équilibré, et une vie saine.

Si vous souffrez de nausées matinales et finissez par vomir, patientez une demi-heure avant de vous brosser les dents, et commencez par vous rincer soigneusement la bouche uniquement avec de l'eau.  S'il vous est impossible de vous laver les dents pour l'instant, faire un bain de bouche peut s'avérer une bonne option tant que les nausées persistent.

Dans quelle mesure est-il dangereux d'utiliser un téléphone portable pendant la grossesse ?

Il n'existe, à ce jour, aucune preuve indiquant que le rayonnement électromagnétique issu des téléphones portables entraîne des anomalies congénitales ou des complications pendant la grossesse. Peut-être en sera-t-il autrement dans 20 ans mais, pour le moment, il semble que l'utilisation d'un téléphone portable n'expose le fœtus à aucun risque. Si cela vous inquiète, vous pouvez minimiser votre exposition aux rayonnements en évitant de passer des appels fréquents ou très longs, ou utiliser un kit mains-libres.

J'ai été très stressée aujourd'hui au travail. Cela peut-il nuire au bébé ?

Il n'est jamais bon d'être très stressée, encore moins lorsqu'on est enceinte. Ceci dit, le stress est très difficile à mesurer, il est donc impossible de dire si cela peut nuire à votre bébé. Par ailleurs, il est impossible d'éviter totalement le stress pendant neuf mois – en réalité, tout faire pour ne pas être stressée vous stressera peut-être encore plus ! Peut-être devriez-vous mettre à profit cette période un peu spéciale pour diminuer votre charge de travail et avoir un entretien avec votre responsable, si nécessaire. En attendant, votre bébé peut sans doute s'accommoder d'une mauvaise journée, alors tâchez de vous détendre.

Puis-je faire du sport pendant ma grossesse ?

Ce n'est pas parce que vous êtes enceinte que vous devez cesser toute activité sportive. En réalité, si vous êtes en bonne santé et ne présentez aucune complication médicale, le fait de rester active pendant toute la grossesse peut s'avérer extrêmement bénéfique. Pour en savoir plus, consultez la rubrique « Pourrai-je continuer à faire du sport quand je serai enceinte ? » 

Dois-je arrêter la course à pied pendant la grossesse ?

Si vous êtes en forme, vous pouvez continuer à courir aussi longtemps que vous le voulez. Certaines femmes pratiquent la course à pied jusqu'à l'accouchement. La plupart des femmes, même les joggeuses en forme, voient leur niveau d'énergie commencer à chuter aux alentours de la 20e semaine. La course à pied peut alors devenir trop fatigante. Dans ce cas-là, mieux vaut passer du jogging à la marche sportive ou se contenter d'une marche rapide.

Quelle que soit l'activité sportive que vous choisirez, veillez à vous équiper d'une paire de tennis confortable qui soutienne bien le pied – la libération des hormones de la grossesse rend vos articulations et vos ligaments plus souples pendant la grossesse, vous pourriez avoir tendance à vous blesser plus facilement.

Marchez à l'allure qui vous convient le mieux : vous et votre bébé ne pourrez en retirer que des bénéfices. Pour en savoir plus, consultez la rubrique « Pourrai-je continuer à faire du sport quand je serai enceinte ? » 

Je n'ai pas encore trouvé de prénom pour mon bébé, pouvez-vous m'aider ?

Quel est le bon prénom pour mon petit garçon ou ma petite fille ? Votre enfant gardera son prénom toute sa vie, trouver le « bon » prénom pour votre enfant est donc une tâche délicate. Mais ne vous inquiétez pas : même si vous n'arrivez pas à vous décider avant la naissance, une fois que tiendrez votre bébé dans vos bras, vous saurez quel prénom est fait pour lui. Découvrez ici quelques conseils pour bien choisir le prénom de votre futur enfant.

Quoi qu'il en soit, il y a beaucoup de sites comme par exemple http://www.materneo.com qui peuvent vous inspirer et aider à trouver un nom

Recommandé pour vous