Vous êtes sur le point de quitter le site Web de Femibion ​​et sera redirigé vers un site web fournisseur / partenaire externe. Voulez vous procéder?

FEMIBION has developed supplements for the special phases of pregnancy, from before conceiving to the end of breastfeeding. FEMIBION food supplements provide well chosen nutrients that, used as a complement to a balanced and varied diet, can support the mom and the baby during this special and exciting time.

FEMIBION has developed supplements for the special phases of pregnancy, from before conceiving to the end of breastfeeding.  FEMIBION food supplements provide well chosen nutrients that, used as a complement to a balanced and varied diet, can support the mom and the baby during this special and exciting time.

Tomber enceinte: Avoir fière allure et se sentir bien – une recette efficace

Tomber enceinte n'arrive pas toujours aussi vite qu'on le voudrait. Profitez de cette phase pour vous centrer sur vous-même. Voici comment vous sentir bien et le montrer au cours des mois à venir :

Du piment dans la routine

Avant la grossesse, il est parfois difficile de sortir de son petit cocon et de se rappeler à quel point nous sommes formidables. Découvrez un nouveau passe-temps, apprenez une nouvelle langue ou faites un voyage. S'impliquer dans une nouvelle activité peut s'avérer extraordinairement revigorant car cela nous incite à développer de nouvelles compétences et donc à nous épanouir. Vous  n’avez pas encore de bucket list ? Lancez-vous quelques défis ! 

Passez du temps avec vos proches

Sortir avec des amis et des proches avant et pendant la grossesse : voilà un bon moyen de cultiver l'estime de soi et de passer du bon temps ! Déjeunez avec des amis proches, organisez un petit dîner avec tous ceux qui vous sont chers, ou organisez une sortie en famille le temps d'une journée. Autant de bons moyens de vous rappeler à quel point vous êtes importante pour beaucoup de personnes.  

Faites du sport

Le sport est l'un des meilleurs moyens de retrouver la bonne humeur et de vous assurer une bonne forme physique. Si votre IMC se situe dans la bonne fourchette (entre 19,5 et 24,5), vous aurez les meilleures chances de concevoir, alors gardez un œil sur la balance. Si vous n'êtes pas adepte des activités sportives ou des cours traditionnels, nagez et marchez régulièrement : c'est tout aussi bon pour le corps. Pratiquez une activité physique qui vous plaît : vous la pratiquerez plus régulièrement – même quand vous serez enceinte et dans le futur.

Mangez sainement

Il est crucial d'avoir un régime alimentaire varié et équilibré pendant la grossesse. Les aliments que vous ingérerez avant la conception feront également la différence. Si vous envisagez de tomber enceinte, vous devez tout particulièrement veiller à avoir un régime alimentaire varié et une vie saine afin de préparer votre corps à la grossesse. Veillez à conserver un équilibre entre les apports en protéines (viande, volaille, poisson, œufs), en graisses (produits laitiers, poissons gras, avocats, et huile d'olive), en glucides complexes (pain complet, riz complet et pâtes complètes), et à consommer beaucoup de fruits et légumes. Nous vous recommandons de prendre des compléments alimentaires prénataux à base d'acide folique/de folates, au moins un mois avant la conception - cela vous aidera à atteindre le taux de folates adéquat.¹ Les poissons gras constituent une source d'acide gras oméga-3, de DHA et d'AEP. Pendant la grossesse et la phase d'allaitement, les besoins en nutriments – notamment le DHA – sont accrus. Il est donc conseillé d'accroître les apports quotidiens recommandés en DHA et en AEP, soit 250 mg par jour, en y ajoutant 200 mg de DHA. Ajouter 200 mg de DHA et autres nutriments cruciaux pour la grossesse vous aidera, vous et votre bébé, pendant cette période².

¹L'apport maternel en oméga-3 de type DHA contribue au développement normal du cerveau et des yeux du fœtus et de l'enfant nourri au sein. Concernant le DHA, un apport quotidien de 200 mg de DHA à des effets bénéfiques chez la femme enceinte ou qui allaite. Ce en plus de l'apport quotidien recommandé en acides gras oméga-3 chez l'adulte (250 mg de DHA + AEP).

² La prise de compléments alimentaires à base d'acide folique permet d'augmenter le taux de folates chez la mère. Chez la femme enceinte, un taux de folates insuffisant constitue un des facteurs de risque susceptibles d'entraîner des anomalies du tube neural chez le fœtus en développement. Nous recommandons donc aux femmes de prendre une dose de 400 µg d'acide folique supplémentaire, chaque jour, pendant une période allant d'un mois avant la conception jusqu'à trois mois après. La corrélation entre le facteur de risque que constitue un taux de folates insuffisant, chez la mère, et les anomalies du tube neural, a été scientifiquement démontrée. En dehors de cela, d'autres facteurs (des facteurs héréditaires, par exemple) peuvent aussi accroître les risques d'anomalies du tube neural

Profitez de chaque moment

Vous concentrer sur ce que vous avez déjà, plutôt que sur ce que vous cherchez désespérément à obtenir, vous aidera à retrouver des perspectives d'avenir et à vous rappeler la chance que vous avez. Quand vous vous inquiétez pour l'avenir vous pouvez, par exemple, répertoriez mentalement les trois choses qui vous apportent du bonheur à cet instant. Qu'il s'agisse de la tasse de thé chaud que vous tenez dans votre main, du rayon de soleil qui perce au dehors, ou du sourire de votre partenaire. 

Consultez votre médecin

Si vous avez des inquiétudes quant à votre capacité à concevoir, si vous souffrez de problèmes de santé spécifiques (épilepsie ou diabète, par ex.), ou si vous avez déjà eu un enfant présentant une anomalie du tube neural, parlez-en à votre médecin quand vous aborderez le projet de grossesse. Il pourra traiter les problèmes de fécondité d'origine médicale (tels que le déséquilibre hormonal ou les carences alimentaires), vous conseiller et, espérons-le, vous apaiser.

1L'apport maternel en oméga-3 de type DHA contribue au développement normal du cerveau et des yeux du fœtus et de l'enfant nourri au sein. Concernant le DHA, un apport quotidien de 200 mg de DHA à des effets bénéfiques chez la femme enceinte ou qui allaite. Ce en plus de l'apport quotidien recommandé en acides gras oméga-3 chez l'adulte (250 mg de DHA + AEP).

2La prise de compléments alimentaires à base d'acide folique permet d'augmenter le taux de folates chez la mère. Chez la femme enceinte, un taux de folates insuffisant constitue un des facteurs de risque susceptibles d'entraîner des anomalies du tube neural chez le fœtus en développement. Nous recommandons donc aux femmes de prendre une dose de 400 µg d'acide folique supplémentaire, chaque jour, pendant une période allant d'un mois avant la conception jusqu'à trois mois après. La corrélation entre le facteur de risque que constitue un taux de folates insuffisant, chez la mère, et les anomalies du tube neural, a été scientifiquement démontrée. En dehors de cela, d'autres facteurs (des facteurs héréditaires, par exemple) peuvent aussi accroître les risques d'anomalies du tube neural