Vous êtes sur le point de quitter le site Web de Femibion ​​et sera redirigé vers un site web fournisseur / partenaire externe. Voulez vous procéder?

FEMIBION has developed supplements for the special phases of pregnancy, from before conceiving to the end of breastfeeding. FEMIBION food supplements provide well chosen nutrients that, used as a complement to a balanced and varied diet, can support the mom and the baby during this special and exciting time.

FEMIBION has developed supplements for the special phases of pregnancy, from before conceiving to the end of breastfeeding.  FEMIBION food supplements provide well chosen nutrients that, used as a complement to a balanced and varied diet, can support the mom and the baby during this special and exciting time.

Grossesse : comment préparer son partenaire ?

Pour avoir un bébé, il faut être deux. La communication est donc essentielle – de la compréhension des tenants et aboutissants de votre cycle, à l'honnêteté que vous vous devez en matière de ressenti. Voici comment vous soutenir mutuellement avant et pendant la grossesse

Connaître ses périodes de fécondité

Vous savez probablement quand vous allez avoir vos règles chaque mois, mais déterminer le moment de l'ovulation peut s'avérer plus difficile. Au cours d'un cycle qui dure généralement 28 jours, votre corps produit un ovule aux alentours du 14e jour. Votre période de fécondité optimale se situe entre deux jours avant et un jour après l’ovulation.

Comme on connaît rarement le moment exact de l'ovulation, on considère que la période de fécondité optimale est celle allant du 9e au 15e jour du cycle. Si, malgré tout, vous avez encore des doutes, vous pouvez tout simplement noter le premier jour de vos dernières règles dans votre calendrier des phases de fécondité : il fera le calcul pour vous.

Une fois que vous connaitrez vos périodes de fécondité optimale, vous pourrez les noter dans votre planning et prévoir ainsi des moments adéquats. Il est crucial que vous ayez des rapports non protégés tout au long du cycle, surtout pendant votre période de fécondité. Cela augmentera sans aucun doute vos chances de tomber enceinte. 

Mangez sainement

Si vous essayez de tomber enceinte, il est important que vous ayez une alimentation variée et équilibrée ainsi qu’une vie saine. Cela contribuera à préparer votre corps à la grossesse. Nous vous recommandons également de prendre des compléments alimentaires prénataux contenant de l'acide folique/des folates – au moins un mois avant la conception – pour aider votre organisme à accroître le taux de folates.¹

Et ce conseil s’applique aussi à votre partenaire ! Lui aussi doit avoir une alimentation équilibrée ! En effet, ce que mange votre partenaire, ainsi que son mode de vie, a aussi des répercussions sur la qualité de son sperme. Alors veillez à avoir une vie saine, une alimentation équilibrée et évitez les plats préférés. Préférez les aliments riches en glucides complexes (céréales complètes, pain complet, riz complet et pâtes complètes), en protéines (viande maigre, volaille, poisson et légumes secs), les produits laitiers (tels que le lait et les yaourts), et mangez beaucoup de fruits et de légumes verts.

¹ La prise de compléments alimentaires à base d'acide folique permet d'augmenter le taux de folates chez la maman. Chez la femme enceinte, un taux de folates insuffisant constitue un des facteurs de risque susceptibles d'entraîner des anomalies du tube neural chez le fœtus en développement. Nous recommandons donc aux femmes de prendre une dose de 400 µg d'acide folique supplémentaire, chaque jour, pendant une période allant d'un mois avant la conception jusqu'à trois mois après. La corrélation entre le facteur de risque que constitue un taux de folates insuffisant, chez la mère, et les anomalies du tube neural, a été scientifiquement démontrée. En dehors de cela, d'autres facteurs (des facteurs héréditaires, par exemple) peuvent aussi accroître les risques d'anomalies du tube neural.

Évitez l'alcool

Si vous et votre partenaire avez l'habitude de boire de l'alcool, il est temps de changer cela. Non seulement l'alcool empêche votre organisme de retenir des nutriments essentiels, mais il a également été démontré qu’il a des répercussions sur la qualité du sperme ; alors profitez-en pour être abstinents tous les deux.

Dormir suffisamment

Vous coucher tôt tous les deux est un bon moyen d'aider le corps à se préparer physiquement à la conception – sans oublier que cela favorise les moments intimes. Concevoir un enfant doit être un plaisir, alors détendez-vous et soyez attentifs l'un à l'autre. 

Exprimer son ressenti

Si vous essayez de tomber enceinte, il est normal que vous soyez un peu angoissée tous les mois. Essayez d’exprimer votre ressenti en toute honnêteté avec votre partenaire plutôt que de vous fâcher quand il vous dit quelque chose qui vous contrarie. Si, ce mois-ci encore, ce n'est pas le « bon mois », prévoyez une activité en amoureux pour oublier la déception. Car au final, se soutenir mutuellement, n'est-ce pas le meilleur moyen de s'entraîner à devenir parents ?