Vous êtes sur le point de quitter le site Web de Femibion ​​et sera redirigé vers un site web fournisseur / partenaire externe. Voulez vous procéder?

FEMIBION has developed supplements for the special phases of pregnancy, from before conceiving to the end of breastfeeding. FEMIBION food supplements provide well chosen nutrients that, used as a complement to a balanced and varied diet, can support the mom and the baby during this special and exciting time.

FEMIBION has developed supplements for the special phases of pregnancy, from before conceiving to the end of breastfeeding.  FEMIBION food supplements provide well chosen nutrients that, used as a complement to a balanced and varied diet, can support the mom and the baby during this special and exciting time.

Le stress dû au travail peut-il avoir des répercussions négatives sur ma capacité à concevoir un enfant ?

Le stress provoque un certain nombre de modifications au niveau du cerveau et cela entraîne des modifications physiques dans l'ensemble du corps. À court terme celles-ci peuvent s'avérer utiles. Par exemple, votre esprit est plus aiguisé à l'approche d'une réunion difficile, ou vous bénéficiez d'un regain d'énergie pour respecter une échéance. À long terme, cependant, le stress peut ébranler l'organisme, entraînant de multiples problèmes allant de l'hypertension artérielle à la somnolence et aux troubles digestifs.

Le stress et l’ovulation

Il a également été prouvé que le stress peut gêner l'ovulation. Si votre cycle d'ovulation n'est pas régulier, cela rend fatalement la conception plus difficile. Une étude a démontré qu'il peut être presque 30 % plus difficile de tomber enceinte si votre niveau de stress est élevé. Nous ne savons pas exactement à quoi cela est dû, mais il est possible que le surmenage enraye l'activité de l'hypophyse, une glande située dans le cerveau qui donne l'ordre aux ovaires de libérer les ovules.

Cela semble évident si l'on se place du point de vue de l'évolution - prendre en charge une nouvelle vie est la dernière chose dont le corps a besoin si les conditions de vie sont déjà stressantes. Bien sûr, cela est d'autant plus frustrant si vous essayez d'avoir un enfant. Alors voici quelques conseils pour relâcher la pression et augmenter vos chances de concevoir :

Minimisez le stress dû au travail

Chez la plupart des gens, le travail est la plus importante source de stress. De fait, une enquête récente – commanditée par l'organisme caritatif Mind en faveur de la santé mentale – a indiqué qu'un tiers des gens se sentent stressés par leur travail. Si vous essayez d'avoir un enfant, il paraît logique de vous impliquer un peu moins dans votre travail. Éteindre votre portable quand vous êtes chez vous et arrêter de répondre aux e-mails en dehors des heures de travail sont des petits changements qui devraient déjà vous aider à moins stresser...

Trouvez votre remède antistress

Faire du sport est un excellent moyen de gérer le niveau de stress. Les disciplines sportives qui font travailler le système cardiovasculaire, telles que la course à pied ou la natation, contribuent à éliminer de l'organisme les hormones responsables du stress : l'adrénaline et le cortisol. Cela provoque également la libération d'une substance chimique sécrétée par le cerveau et entraînant une sensation de bien-être : l'endorphine. Si vous n'aimez pas « mouiller le maillot », optez pour le yoga, connu pour ses effets apaisants. De plus, de nombreuses salles de gym dispensent des cours pendant la pause déjeuner. La méditation est également salutaire pour avoir l'esprit clair. Vous pouvez télécharger une application sur votre portable et pratiquez-la pendant que vous êtes dans les transports en communs.

Préparez-vous à partir en congé maternité

Quel que soit le niveau de stress inhérent à votre travail, l'anxiété liée à vos tentatives pour avoir un enfant ne fera que rendre les choses plus difficiles. N'oubliez pas : 68 % des femmes qui essayent d'avoir un enfant seront enceintes au cours des 3 premiers mois, 81 % au cours des 6 premiers mois, et 92 % dans un délai d'un an.[1] En d'autres termes, vous serez en congé maternité en un rien de temps. Le stress ne se limite pas seulement au travail. Faire un bébé n’est pas toujours aussi facile qu'il n’y paraît. Si vous ou votre partenaire êtes très pris par vos activités professionnelles, les choses peuvent sembler très compliquées. Découvrez quelques conseils pour adapter vos calendriers ensemble.

1 7 Gnoth C1Godehardt DGodehardt EFrank-Herrmann PFreundl G. Time to pregnancy: results of the German prospective study and impact on the management of infertility. Hum Reprod. 2003 Sep;18(9):1959-66.